Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jan

Hivernale Moto Journal : le prologue

Publié par Burno, Blues-Media  - Catégories :  #Visite, #Yamaha

25/01/2013 - Rendez-vous traditionnel des motards pas frileux, l'hivernale Moto Journal invite ceux-ci à rejoindre des journalistes de l'hebdo en divers points de rendez-vous, et à faire un bout de chemin ensemble, pour ceux qui le souhaitent. C'est l'occasion de rencontres privilégiées entre lecteurs et rédacteurs du journal. Alors que les années précédentes les rendez-vous étaient principalement chez des concessionnaires, cette année, la thématique est orientée sur les fabricants français du monde de la moto. Belle idée en ces temps de crise, que de mettre en valeur ceux qui entreprennent et développent l'activité 2 roues en France. Si l'on ne parle que des constructeurs de motos, Voxan ayant disparu, hormis Avinton (lire notre essai ici) et Sherco, le tour est vite fait. Et pourtant, en cherchant, on trouve ...
 

Made in France

Cette année, l'hivernale MJ a eu un prologue vendredi 25 janvier, car Eric de Seynes, le patron de Yamaha Motor France, a proposé à MJ et à quelques lecteurs de visiter l'usine MBK de Saint-Quentin dans l'Aisne. Ah bon ? A l'heure d'un "Made in China" envahissant, il reste une usine active en France ? (je sais, j'exagère, mais peut-être pas tant que ça). Eh bien oui, et, ayant eu la chance d'être retenu pour participer à cette visite, voici le reportage de cette journée très particulière.

Hivernale Moto Journal : le prologue
Acte 1 : Au siège de Yamaha Motor France

Pour quelques uns d'entre nous, le rendez-vous est au siège de Yamaha Motor France à St Ouen l'Aumone (95). J'y fais la connaissance de Pierre Orluc de MJ, puis d'Alexandre Kowalski, directeur marketing, communication (entre autres !) Yamaha Motor France et enfin, de Eric de Seynes, le boss. Vous voyez le motard à droite à coté de la FJR ? Eh bien, c'est lui. La moto, il connait, et pas que de son bureau. Les autres lecteurs prévus n'arrivent pas, le timing étant serré, nous passons à table et j'ai tout loisir de discuter avec mes trois interlocuteurs. On a fait pire comme situation, non ? Discussion très sympa, ouverte et franche. Bon, j'ai bien essayé d'obtenir un scoop d'Alexandre sur les nouveautés 2013, mais il ne s'est pas laissé attendrir, d'autant que Pierre était à l'affut. Enfin, on a tout de même appris qu'il y aura des nouveautés d'ici fin 2013 (la 3 cylindres ?).

Deux lecteurs au paradis

Au cours du repas, Jean-François nous rejoint. Cet autre lecteur de MJ est venu avec sa Yamaha XT 500 de 1976, presque un retour aux sources pour le gros mono. La discussion se prolonge, et je ne peux m'empêcher d'évoquer Jean-Claude Olivier, disparu il y a deux semaines, sans qui l'histoire de la moto France (et plus encore), ne serait pas ce qu'elle a été, et est encore aujourd'hui. Je retiendrais juste ces quelques mots d'Eric : "J'aurais tant aimé que la famille de Jean-Claude ait pu profiter plus de lui, moi qui ai tant profité de cet homme exceptionnel".

Hivernale Moto Journal : le prologue
Les trésors de Yamaha Motor France

Le café avalé, Alexandre et Eric nous emmènent faire une visite express d'une partie du site. Nous arrivons sur une collection fantastique de motos historiques de la gamme et de compétition. Avec, en particulier, une série de motos mythiques du Dakar, l'engagement de Sonauto puis Yamaha Motor France (et de JCO lui même) sur cette épreuve ayant été extrêmement fort, et réussi.

Puis nous arrivons dans l'atelier de restauration de motos anciennes, où les motos sont remises à neuf. Un travail de toute beauté.

Alexandre Kovalski (à gauche) et Eric de Seynes (à droite).

Alexandre Kovalski (à gauche) et Eric de Seynes (à droite).

Acte 2 : En route vers l'usine

Pierre Orluc, Eric de Seynes, Jean-François et moi prenons la route qui nous mène à l'usine de Saint Quentin dans l'Aisne. Eric roule sur une FJR 1300, Pierre sur une CrossTourer DCT, Jean-François sur sa XT 500, et moi-même sur ma NTV. Hélas, la faible vitesse de la XT 500 ne nous permettrait pas d'arriver à l'heure prévue pour la visite, et nous devons laisser dernière nous Jean-François. C'est donc à bon rythme (dans le respect etc ...) que nous filons vers Saint Quentin.

Hivernale Moto Journal : le prologue
Acte 3 : Visite de l'usine

Nous arrivons avec un peu de retard à l'usine où nous attendent un groupe de lecteurs de MJ et nos guides. Présentations rapides et c'est parti. Bon, il faut tout de même que je vous explique cette histoire d'usine avec Yamaha. Historiquement, c'est une usine Motobécane qu'il y avait à Saint Quentin. Vous savez, la Mobylette, la mob, la bleue, c'était ici qu'elle était construite. Motobécane ayant fini par aller mal (le mal français des fabricants de 2 roues hexagonaux ...), Yamaha a repris l'activité cyclo sous le nom de MBK, et a investi pour moderniser la production. Désormais, ce sont des MBK et des Yamaha qui sont produites dans l'usine : des scooters, mais aussi des motos : 125 (XT, ...), 660 XT et MT03 (la production ayant été transférée de l'Espagne en France il y a peu). 300 à 400 2 roues sortent chaque jour de cette usine qui emploie près de 1500 personnes. Si les moteurs viennent assemblés d'Italie, fabriqués par Minarelli, beaucoup de pièces sont fabriquées sur place : cadres, réservoirs, guidons,...

Hivernale Moto Journal : le prologue
Hivernale Moto Journal : le prologue

Nos guides nous expliquent l'organisation de l'immense hall de fabrication et de montage. C'est vraiment impressionnant d'assister aux travaux des ouvriers, et de voir les tests effectués en bout de chaine sur les machines. Eric de Seynes me confie que l'usine a un très haut niveau de qualité, digne des usines japonaises. Nous croisons d'ailleurs quelques japonais, les échanges avec la maison mère étant réguliers. Certaines bonnes pratiques mises en place à l'usine de Saint Quentin sont même reprises au Japon !

La visite se termine, un immense merci à nos guides pour leur gentillesse et leur compétence.

Hivernale Moto Journal : le prologue
Acte 4 : Les motards de Saint Quentin

Parmi les visiteurs, plusieurs sont de Saint Quentin, dont le patron du magasin Moto Expert situé à quelques tours de roue de l'usine. Nous nous y retrouvons pour un café bien chaud et pour prolonger nos discussions. Une adresse vraiment sympa, passez y si vous êtes dans le coin. L'ambiance est chaleureuse, ce qui compense largement la température extérieure qui est restée toute la journée en dessous de 0°. La nuit va bientôt tomber, un des motards chevauchant un beau 900 Bol d'Or Café Racer nous dirige vers la station service. Le plein fait, Pierre Orluc et moi reprenons la route vers Paris.

Hivernale Moto Journal : le prologue
Acte 5 : Rewind

Pierre se cale sur la vitesse de croisière de la NTV (dans le respect etc ...), je profite de l'aspi et bricole en roulant mon manchon droit qui, avec la pression du vent, appuie sur le coupe circuit, éteint l'éclairage et fait pression sur le frein ! Le montage fait à l'arrache ce matin n'est pas fameux ! Je finirais par retirer ce manchon après le péage.

Au cours des 180 km du retour, j'ai tout loisir de repenser à cette journée pas banale. Des rencontres que je n'imaginais pas faire un jour, des lieux, des motos fabriquées en France, la route avec Pierre et Eric, ... Quelle journée mes amis !

Clap de fin

Je comptais faire mon petit article tranquille samedi, mais l'exitation étant encore trop présente, c'est le soir même que je me suis mis au clavier pour ce reportage à chaud, accompagné de quelques photos. Il est tard, je vais me coucher, je vais faire de beaux rêves ...

La 500 XT de Jean-François au siège de Yamaha Motor France

La 500 XT de Jean-François au siège de Yamaha Motor France

Hivernale Moto Journal : le prologue
Hivernale Moto Journal : le prologue
Hivernale Moto Journal : le prologue
Hivernale Moto Journal : le prologue
Avant de quitter l'usine, Pierre Orluc de MJ photographie le groupe.

Avant de quitter l'usine, Pierre Orluc de MJ photographie le groupe.

Jean-François sur sa XT 500, devant le magasin Moto Expert Saint-Quentin.

Jean-François sur sa XT 500, devant le magasin Moto Expert Saint-Quentin.

Commenter cet article

À propos

Photos et reportages